1. Les cactères de substitution \ Noms reservés

  • Caractères de substitution : . ‘’\/[]+ :;,* ?

  • Nom réservés : PRN, LPTx, COMx, CLOCK$, CON, AUX

2. Mode texte / Navigation

  • Mode texte : 80 lignes par 25 colonnes

  • La commande CD = Change Directory

    • CD . = pointe vers le dossier lui-même

    • CD ..= pointe vers le répertoire parent

3. Commandes systèmes

  • CLS = Clear Screen : effacement d’écran

  • DIR = Directory : Afficher le contenu d’un lecteur logique ou d’un répertoire.

  • HELP = affichage de l’aide globale du système

  • HELP <CDE> (Ex : HELP DIR) = Commande d’aide pour une commande en particulier.

  • <CDE> / ? (Ex : DIR / ?) = affiche le condensé de l’aide de la commande

  • CD = Change Dir = Changement de répertoire.

  • VER : affiche la version de l’OS (WINVER : affichage en mode graphique sur Windows)

  • COPY : Permet de copier des fichiers → + option

  • XCOPY : Permet de copier une arborescence de répertoire (et sous-dossier) et fichier.

  • DEL (delete) : Suppression de fichier uniquement.

  • MKDIR (MD) : Créer des répertoires.

  • RMDIR : Supprimer un répertoire vide (sans fichiers).

  • DELTREE : Supprimer un dossier et son contenu (arborescence)

  • MOVE : Déplacer un ou plusieurs fichiers ou renommer un dossier → Déplacement : copie et suppression de la source.

  • TREE : Afficher l’arborescence d’un lecteur.

  • REN (RENAME) : Renommer un fichier uniquement.

  • PATH : Permet d’afficher et modifier la liste des chemins mémorisés par le système

  • BCDEDIT (en mode administrateur) : Permet l’édition des magasins de données, en environnement multiboot, cela permet de démarrer un système plutôt qu’un autre.

  • RUNAS : commande d’exécution d’un programme en tant qu’administrateur ou utilisateur particulier.

  • NET PAUSE (START / STOP) : Permet de mettre un service en pause (Afficher les services avec la commande powershell Get-Service)

  • SCONFIG : Permet la gestion du lancement des services Windows

  • TYPE : affiche le contenu d’un fichier texte

  • WHOAMI (/USER) : Permet l’affichage du nom d’un utilisateur dont la session est ouverte.

    • /USER : permet l’affichage de l’identificateur de sécurité correspondant à l’utilisateur : SID

    • /GROUPS : Affiche l’appartenance de groupe de l’utilisateur actuel, le type de compte, les identificateurs de sécurité (SID) et les attributs.

  • net statistics workstation : Affiche la date du dernier redémarrage de windows.

4. Commandes filtres

  • MORE : afficher le contenu d’un fichier par page écran (TYPE fic1.txt | MORE)

  • FIND : Permet une recherche de caractère dans un fichier ou une sortie de commande (arp -a | find "ff-ff-ff-ff-ff-ff")

  • SHORT : Trie par ordre alphabétique le contenu d’unfichier ou d’une sortie de commande

  • BREAK = Ctrl + C → Stop l’execution d’une commande

5. Redirection E/S (Entrées / Sorties)

  • En sortie : > / >> = TRACERT > traceroute.txt

  • En entré : CHKDSK /f < oui // CHKDSK /f < reponse.txt

6. En environnement de récupération

  • [A compléter]

7. Commandes utilisées pour le réseau

  • PING (@ip/nom d’hôte/fqdn) : Permet de tester la liaison entre deux hôtes (-a en argument, -6 pour forcer l’utilisation d’IPv6) pour la résolution de nom.

  • NSLOOKUP (nom d’hôte / fqdn / @ip) : Permet de tester la résolution d’une adresse IP en nom et inversement.(DNS)

  • PATH PING (@ip/nom d’hôte/fqdn) : Permet de tester la liaison entre deux hôtes avec des statistiques de perte de packets.

  • NETSTAT (-nao): Affiche les statistiques de protocole et les connexions réseau TCP/IP actuelles

    • Avec n → Affiche des adresses et numéros de ports en format numérique.

    • Avec a → Affiche toutes les connexions et tous les ports d’écoute.

    • Avec o → Affiche l’identificateur du processus propriétaire associé à chaque connexion.

  • IPCONFIG : affiche la configuration des cartes réseau

    • Avec /all : affiche l’entièreté des configurations réseau

    • Avec /displaydns : Affiche le contenu du cache DNS.

    • Avec /flushdns : Supprime le contenu du cache DNS.

    • Avec /registerdns : Enregistre l’hôte sur le serveur DNS.

  • arp -a : affiche le contenu du cache arp (correspondance adresse IP / adresse MAC)

    • Avec -d : Supprime le contenu du cache arp (Attention : l’execution de cette commande fonctionne uniquement en tant qu’administrateur)

  • ROUTE PRINT : Affiche la table de routage de l’hôte.

    • Ajouter une route → route ADD 157.0.0.0 MASK 255.0.0.0 130.55.80.1 METRIC 3 IF 2

      • 157.0.0.0 : adresse de réseau du réseau de destination.

      • 255.0.0.0 : masque de sous réseau du réseau de destination.

      • 130.55.80.1 : Adresse IP du prochain routeur pour joindre ce réseau.

      • 3 : Métrique.

      • 2 : Index de l’interface. (Affiché lors de la commande route print dans la liste d’interfaces.)

    • Supprimer une route → route DELETE 157.0.0.0

  • TRACERT (-6) : affiche les routeurs traversés pour atteindre une destination spécifiée.

7.1. Vérifier la priorité IPv6 / IPv4 dans la résolution de noms

  • Avec la commande : netsh int ipv6 show prefixpolicies

    • Si ::1/128 est en 1er → IPv6 est priorisé par rapport à IPv4

    • Si ::ffff:0:0/96 est en 1er → IPv4 est priorisé par rapport à IPv6

7.2. Carcatéristiques noms d’hôte / Nom NETBIOS / FQDN

  • Nom NETBIOS : (environnement Microsoft) → 15 caractères maximum basé sur le protocol (NETBEUI)

  • Nom d’hôte : (Toute plateforme) → 255 caractères → asscocié au service DNS (Résolution d’adresses IP en noms et inversement.)

  • Nom FQDN : (Fully Qualified Domain Name / Nom de domaine pleinement qualifié) est l’association du nom d’hôte et du nom de domaine.

8. Commandes utilisées dans un environnement de domaine Active Directory

  • gpresult /h gpo.html // rsop : permet l’affichage d’un rapport des GPO appliquées sur un client Windows. (La 1ère commande affiche le rapport au format html / la deuxième affiche le rapport dans une console graphique mmc.)

  • gpupdate (/force) : permet d’appliquer les dernières stratégies de groupes nouvellement crée ou celles qui nécessitent un redémarrage du poste.

  • set | find "LOGONSERVER" : affiche la contrôleur de domaine sur lequel le client est authentifié.

  • nltest /DSGETDC:<votre nom de domaine> : affiche le contrôleur des domaine utilisé par le client.

  • nltest /DSGETDC:<votre nom de domaine> /GC : pour trouver le controleur de domaine principal.

9. Quelques liens